Sarah Turine, Cheffe de groupe au conseil communal et secrétaire politique Ecolo pour la Région Bruxelloise

Au-delà de mes études (historienne de l’art et islamologue) et de mon expérience professionnelle (coopération au développement, enseignement et éducation à la citoyenneté), mon parcours, depuis mon enfance, a été surtout enrichi de la rencontre, fortuite ou recherchée, de l’autre.

Publié le dimanche 15 octobre 2006
PNG - 112.3 ko
Sarah Turine

L’autre près de chez moi (j’ai côtoyé le monde « différent » des malades mentaux, j’ai grandi dans un environnement spirituel différent de mes convictions) ou au-delà des océans (j’ai voyagé, surtout pour des raisons professionnelles en Afrique de l’Ouest, Centrale et du Sud, en Asie et dans le Monde arabe.

Toutes ces rencontres m’ont aidée et m’aident à questionner les valeurs, universelles ou culturelles, et la notion de bien commun et d’espace public.

J’ai travaillé cinq ans à Molenbeek (dans l’éducation à la citoyenneté à Oxfam-Solidarité) et j’y habite depuis quatre ans. Après le Centre Historique, j’habite dans le Quartier Maritime où mes enfants vont à l’école. S’il y a des difficultés énormes dans ces quartiers, des difficultés souvent liées à la précarité ou à la clandestinité, ce sont des quartiers qui vivent et qui sont porteurs d’espoir : en y soutenant et en y encourageant le monde associatif, dans une diversité égale à celle de ses habitants, et en renforçant, au travers de ces associations mais à côté d’elles, la concertation et la démocratie participative peuvent apporter des changements concrets, positifs et durables pour le quartier et la commune.

Mon implication en politique s’est décidée après une longue réflexion sur l’importance de l’engagement citoyen et sur ses différents niveaux d’action possibles. Agir au niveau politique m’est apparu comme une suite logique, nécessaire et obligée de mon militantisme chez Oxfam et plus largement dans la mouvance altermondialiste.

Quant au choix du parti, il ne se posait pas tant l’écologie politique est ancrée dans l’ensemble de mes convictions pour aller vers une société plus juste et plus respectueuse. Ecolo est le seul parti démocratique qui bouleverse la vision traditionnelle de la politique et qui propose une autre façon de faire la politique : transparente, éthique, participative et transversale. Faut-il rappeler que c’est également le seul parti à prendre réellement en considération l’équilibre vital entre l’être humain et son environnement naturel ?

Je suis actuellement conseillère communale et chef de groupe au Conseil Communal à Molenbeek. Je suis également membre du CA de l’ALE, et membre de l’AG de l’asbl la LES.

Je suis secrétaire politique de la Régionale Ecolo de Bruxelles et coprésidente d’Ecolo.

Sarah Turine, avenue Brigade Piron, 1080 Molenbeek,

Visitez et contactez-moi via mon blog.