Quelques échos du Conseil communal de Molenbeek de décembre

Publié le mercredi 19 février 2014

Mardi 17 et mercredi 18 décembre les derniers conseils communaux de l’année ! Au cours de près de 11 heures de débat (réparties sur 2 jours), plusieurs bonnes nouvelles pour la population et pour la démocratie à Molenbeek !

Le conseil a débuté par plusieurs points relatifs à la gestion des ressources humaines. En effet, comme le prévoyait la nouvelle loi communale, une gestionnaire des ressources humaines a été nommée ad interim en attendant la désignation d’une autre gestionnaire des ressources humaines. Jusqu’ici, il n’y avait pas de vraie pilote dans l’administration pour recruter et évaluer plus d’un millier de travailleurs.

Un autre point abordé et qui a suscité beaucoup de débats fut l’adoption d’une série de taxes.

Pour lutter contre le gaspillage, une augmentation de 50% de la taxe sur la distribution d’imprimés publicitaires a notamment été adoptée. Certains imprimés publicitaires intempestifs distribués à tout va dans les boîtes aux lettres, sans aucun ciblage constituent une vraie nuisance pour certains. Khadija Tamditi, cheffe de groupe Ecolo-Groen au conseil communal, félicite le Collège des Bourgmestre et Échevins d’enfin s’attaquer à ce fléau. En outre, cette taxe concernera essentiellement les grandes multinationales.

Une taxe sur les logements surnuméraires (en plus des logements recensés légalement) a entre autres été votée. Ces taxes servent essentiellement à dissuader les mauvais comportements générateurs de troubles et à lutter contre les marchands de sommeil et l’exploitation de la misère humaine. (Pour rappel, d’autres taxes de ce type avaient augmenté comme la taxe sur les immeubles et terrains abandonnés, qui a triplé, sur initiative notamment de Karim Majoros et soutenu par la majorité).

Cependant, certains partis de « gauche » de l’opposition n’ont tout de même pas soutenu cette proposition de la majorité…

Plutôt que de viser le capital, un membre de l’opposition « socialiste » a même suggéré d’augmenter l’impôt sur le travail payé par les salariés (IPP) pour renflouer les caisses de la commune !

Une « taxe hôtel » visant les multinationales, notamment hôtelières, et les touristes a été votée : il s’agit de permettre aussi la contribution des touristes et autres personnes de passage au développement de la commune.

Une motion sur le risque d’expulsion d’une jeune afghane a également été adoptée. Il s’agit, comme l’a souligné la cheffe de groupe Ecolo-Groen, qu’en tant que responsables communaux de surtout de se faire entendre et de faire connaître et reconnaître la situation difficile de cette jeune fille et de sa famille. Et donc demander que les autorités compétentes prennent leurs responsabilités. Un large compromis a été trouvé. La motion a été adoptée à l’unanimité moins une abstention… d’une conseillère PS !

Au sujet de la proposition du chef de groupe socialiste de rebaptiser une des salles de la Maison des Cultures et de la Cohésion sociale salle « Nelson Mandela », Khadija Tamditi, cheffe de groupe Ecolo, soutient cette proposition mais indique qu’une salle Nelson Mandela existe déjà au sein de la commune : chez Oxfama Solidarités, rue des Quatre vents.

En outre, Khadija Tamditi déplore qu’il faille attendre la mort d’une personne pour lui rendre hommage et ajoute que d’autres grands personnages déjà disparus méritent également qu’on honore leur mémoire, comme Malcom X, Rosa Parks ou encore Martin Luther King.