Propositions du collège concernant la gare de l’Ouest

Il y a 42 mois, j’avais interpellé le Collège au sujet de cette zone centrale de notre commune.

Publié le jeudi 25 août 2011

Comme vous le savez, depuis la gare de l’Ouest est ouverte, tant en tant que gare qu’en tant que station de métro, mais par contre les alentours et particulièrement la zone de l’ancienne gare restent dans l’attente d’une utilisation utile.

Dans votre réponse de 2008, vous aviez bien indiqué que vous restiez, je vous cite assez prudent quant aux délais. Au stade actuel,on est à un stade de réflexion. Ne me demandez donc pas de prendre position au nom du Collège pour ceci ou pour cela… Pour le type de logements par exemple, on ne sait même pas qui sera un jour propriétaire.

Les années écoulées depuis vous ont donné raison quant à la prudence. Mais c’est tout de même plus que malheureux qu’une zone située à côté de deux des plus importantes stations de métro de la région bruxelloise reste en friche totale. Presque personne n’a à gagner à cette situation et certainement pas les habitants potentiels de logements, surtout ceux de logements sociaux qui pourraient être installés en nombre important dans cette zone.

En 2008, j’avais notamment posé les questions suivantes :

1. Le site étant présenté comme prioritaire dans le « PDI » où se situe actuellement l’ambition internationale ?

2. Comment permettre que ce lieu soit un véritable lieu de liaison Est-Ouest c’est-à-dire comment éviter notamment que le chemin de fer et les murs anti-bruits soient une barrière ?

3. Il n’y a pas de précision quant au type de logement qui serait construit. S’agit-il de logements sociaux ? Quelle est la position du « Logement Molenbeekois »

A l’époque était aussi envisagée une voirie routière qui traverse le site, grimpe à 10 mètres de hauteur formant une sorte de viaduc, notamment contraire au PCM, au principe de protection des quartiers et de zones 30 pourtant mis en œuvre par la commune, à l’objectif régional de réduction de 20 % de la circulation routière. Mais ce projet semble heureusement abandonné.

Par ailleurs, depuis 2008, j’ajouterais aussi la question du maillage bleu vu que les projets dans ce domaine sont devenus plus nombreux et que la zone se prête bien à de développements dans ce domaine. Et bien sûr, il y a aussi bien d’autres questions qui pourraient être envisagées (écodéveloppement, commerce, gestion des déchets,...) dans cette zone assez vaste mais je ne développerai pas ici parce que c’est (malheureusement) trop tôt.

Plus le temps passe, plus je constate qu’une grande caractéristique des projets d’ampleur de cette ville, c’est de se faire dans des délais déraisonnables ou de ne pas se faire.

Donc, ma question est : où en est-on concrètement pour les 82.00 mètres carrés de logements, 28.000 mètres carrés d’équipements et 40.000 autres mètres carrés d’espaces socialement utiles qui sont en principe prévus, que fait le collège à ce sujet et qu’est-ce qui est prévu à court ou moyen terme ?

Didier Coeurnelle Conseiller communal

(Interpellation au Conseil communal du jeudi 25 août 2011)