Le Plan de gestion de l’eau

Interpellation de Sarah Turine au conseil Communal du 24 mars 2011 sur le Plan de gestion de l’eau

Publié le vendredi 25 mars 2011

L’eau est un élément essentiel de notre quotidien et de notre survie. Au-delà du geste simple d’ouvrir un robinet pour se désaltérer, prendre une douche, cuire des aliments, arroser le jardin, l’eau est aussi et avant tout une composante essentielle de notre environnement, nécessaire à toutes formes de vies humaine, végétales et animales. Pourtant, l’eau est soumise à rude épreuve. L’impact direct des activités humaines sur son cycle influence fortement notre environnement. De nombreux cours d’eau, lacs et nappes souterraines sont pollués par les rejets, les émissions et les pertes de substances diverses, ce qui met ainsi en danger non seulement la qualité de l’eau que nous consommons, mais aussi le précieux équilibre de la biodiversité environnante. La Région de Bruxelles-Capitale a pour projet de se doter d’un Plan de Gestion de l’Eau. Ce projet engagera la Région à mener diverses actions pour répondre aux grands défis de la gestion de l’eau à Bruxelles : qualité de l’eau potable, égouttage, épuration des eaux usées, protection des cours d’eaux et autres milieux humides, etc. Avant d’être adopté par le Gouvernement, le projet de programme de mesures du Plan de Gestion de l’Eau de la Région de Bruxelles-Capitale est soumis à enquête publique auprès des habitants de la Région du 28 février 2011 au 28 août 2011. L’intérêt de l’enquête publique consiste principalement à permettre aux Bruxelloises et Bruxellois, et aux divers acteurs de l’eau (associations, Communes, intercommunales, etc.), de se prononcer sur l’efficience des mesures prévues et le cas échéant d’en proposer de nouvelles.

Aussi, je souhaite poser au Collège et à l’Echevin de l’Environnement les questions suivantes :
- Les communes bruxelloises doivent faire la publicité de cette enquête publique via une procédure d’affichage. Néanmoins, vu l’impact important de la gestion de l’eau dans notre quotidien et pour notre commune, je souhaiterais savoir si vous comptez prendre des dispositions supplémentaires pour que cette enquête auprès des citoyens soit organisée efficacement et suscite de nombreux avis ?

- En particulier, le Collège a-t-il pris contact avec Bruxelles Environnement pour proposer qu’une séance d’information se tienne dans notre commune ?

- La commune devant également remettre son avis sur ce projet de plan, le Collège est-il disposé à faire précéder son avis d’un débat en sections réunies ou au conseil communal ?
- En particulier, pourrons-nous être éclairés lors de cette commission par nos représentants communaux dans les intercommunales de production (Vivaqua) et de distribution d’eau et d’égouttage (Hydrobru) ?
- La commune a-t-elle en projet des actions qui s’inscrivent dans les options du plan de gestion de l’eau, notamment pour la « promotion d’une gestion durable de l’eau » (axe 4 du plan) au sein des services et de l’administration communale ? En parallèle et en complémentarité avec l’enquête publique, le tissu associatif et citoyen bruxellois organise lui aussi une action de six mois dénommée « Les Etats Généraux de l’Eau à Bruxelles » afin d’attirer, d’une manière culturelle et festive, l’attention des citoyens sur l’importance de la gestion de l’eau sur son avenir ?
-  La commune envisage-t-elle de soutenir cette initiative citoyenne pour leurs activités qui auront lieu sur le territoire de la commune ?

Je vous remercie de votre attention et des réponses que vous apporterez