(In)activités des conseillers communaux en conseil communal

Publié le jeudi 9 août 2012

Dans quelques mois, la mandature communale s’achèvera. Nous aurons collectivement participé à une petite soixantaine de conseils et à quelques sections réunies. Derrière ces réunions, il y a un travail de préparation abondant d’échevins et un travail non négligeable de certains conseillers.

Théoriquement, le conseil communal est l’organe législatif de la commune, le lieu où se passent les débats. En pratique dans beaucoup de communes, l’influence du collège et plus particulièrement du bourgmestre est largement prépondérante. Dans ce domaine, Molenbeek-Saint-Jean ne fait pas (du tout) exception à la règle.

Grâce au compte-rendu intégral des séances publiques accessible en ligne, les interventions des échevins et des conseillers communaux sont consultables par les citoyens.

En théorie, et -j’espère- un petit peu en pratique, les élections communales se basent notamment sur le bilan du travail des élus. Force est de constater que le silence de certains conseillers communaux a été total. Il est normal, de la part d’un conseiller de la majorité qu’il soit moins critique qu’un conseiller de l’opposition mais ne pas critiquer ne signifie pas nécessairement se taire.

Le Collège pourrait-il, à l’instar de ce qui se fait souvent dans d’autres organes législatifs réaliser un document objectif de synthèse des activités des membres du conseil communal ? Ce document serait un bilan quantitatif. Il comprendrait le nombre d’interpellations, de motions, de résolutions et de questions écrites déposées, le nombre d’interventions et le nombre de présences au conseil.

Pour lire l’interpellation et la réponse en conseil communal : http://www.molenbeek.be/vie-politiq...