Constantin Lazarou, 18ème

Publié le mercredi 12 septembre 2012

« Molenbeek c’est Bruxelles et c’est la planète. On fait partie d’un tout. Il faut regarder le monde et non pas se replier sur soi. »

Constantin Lazarou, employé

Mes priorités

Je finis de mettre en ligne ces fiches des candidats de notre liste Ecolo-Groen et, en lisant les différents attentes ou priorités que mes « collègues » candidats expriment, je suis content de me trouver parmi eux.

Et cela m’a convaincu d’exprimer ce qui me motive dans mon engagement politique. Comme nombre d’entre eux, je veux aussi que l’on puisse vivre ici dans cette partie de monde dans un cadre non pollué, dans un lieu où les gens puissent se nourrir à leur faim et avec la qualité que la terre peut donner, que les hommes politiques en place arrêtent de jouer leur parti solo en agissant pour leur compte ou leur pouvoir sans respect des citoyens.

Je voudrais que Molenbeek devienne simplement Bruxelles et qu’on arrête de penser à son terroir, qu’on cesse de regarder son seul intérêt et vivre au jour le jour. Car en attendant la planète trinque. En attendant, le monde qu’on dit globalisé nous passe par-dessus la tête. Les politiques doivent développer un projet, penser au futur. Or qui aujourd’hui propose un futur ? Des sourires sur des affiches et des numéros sur une liste, tel est le futur qu’ils nous offrent.

La commune doit devenir une force qui unit, qui renforce pour porter le monde, pas une entité qui s’improvise entre deux bons mots, entre deux portes, entre deux bons amis.