Alimentation durable

Publié le mardi 11 septembre 2012

Il importe de développer une stratégie et un programme d’actions visant à soutenir l’alimentation durable au niveau communal, en y impliquant et coordonnant tous les acteurs communaux de la chaîne alimentaire dans le but d’agir tant sur la demande que sur l’offre.

Proposition 94. Montrer l’exemple : soutenir la transition vers l’alimentation durable dans les lieux de restauration publics et/ou communaux avec un travail spécifique à l’alimentation durable dans les écoles. Notamment, il s’agit d’organiser des actions de sensibilisation et d’éducation à l’alimentation saine et durable, ainsi que des activités favorisant l’apprentissage du goût, de la diversité alimentaire et de la production alimentaire.

Proposition 95. Valoriser l’eau de distribution en favorisant la consommation de l’eau de distribution à la maison mais aussi dans l’Horeca, les espaces publics ou les écoles via des fontaines à boire.

Proposition 96. Soutenir les initiatives citoyennes ou collectives et encourager les projets visant la transition vers une alimentation durable. Promouvoir les potagers collectifs ou les jardins groupés, espaces privilégiés de lien social entre voisins et intergénérationnel mais aussi de lien avec la terre et l’alimentation, en réalisant d’abord un inventaire des zones susceptibles d’être affectées à des potagers collectifs, et en mettant à disposition des citoyens l’équipement minimal pour leur culture (vérifier la qualité de leurs sols (concentration en métaux lourds, qualité agronomique), et s’assurer que ces zones n’ont pas de valeur particulière pour la conservation de la biodiversité)


Retour au sommaire